Informations selon § 5 TMG:

Le responsable du contenu est:

MMS Verwaltungs GmbH

57489 Drolshagen
Ober der Sengenau 5

Niederlassung
10551 Berlin
Waldenserstr. 2-4

Telefon: +49 (0)30 526 60 118
Telefax: +49 (0)30 526 60 119
Support: +49 (0)176 724 24 863

E-Mail-Adresse:

Homepages:
www.mega-motor-sport.de

Geschäftsführer:
Aboubakar Fofana, Maik Schaßinski


Steuer-Nr.:  338/5854/3396


Copyright:

MMS Verwaltungs GmbH
https://pixabay.com/de/


Responsable du contenu d’après § 55 Abs. 2 RStV:

Mario Schiller

Source: http://www.e-recht24.de


Tous droits réservés. | Copyrigth © MMS Verwaltungs GmbH. Tous droits réservés. Tous les textes, contenus et la conception de ce site sont protégés par le droit d’auteur. Ils peuvent être utilisés, distribués ou dupliqués dans les limites strictes du droit d’auteur pour un usage personnel, privé et non commercial (téléchargement, par exemple). L’autre utilisation, également partielle, est sans autorisation écrite illégale et punissable par la loi. En particulier, toute utilisation à des fins publicitaires ou à des fins similaires est expressément interdite. Même avec le consentement écrit préalable de Tous droits réservés. | Copyrigth © MMS Verwaltungs GmbH est également une reproduction ou une distribution du site ou de son contenu uniquement en relation avec la source ou avec une référence claire à Tous droits réservés. | Copyrigth © MMS Verwaltungs GmbH est autorisé. Même si des marques commerciales, des logos ou des noms commerciaux, etc. sont utilisés, les dispositions de protection correspondantes sont applicables. Sauf indication contraire, tous les noms de marque, images de produit, logos de société, marques, illustrations et graphismes étrangers sont soumis au droit d’auteur des sociétés et des artistes respectifs et sont la propriété de leurs propriétaires légitimes. Si les médias publiés enfreignent, contrairement à notre connaissance, les droits de propriété intellectuelle existants, nous vous demandons une brève information afin de pouvoir éliminer immédiatement le média en cause.